Comment bien choisir les fondations pour sa maison ?




Contactez-nous !

Le choix des fondations est un élément important auquel tout propriétaire est confronté au moment de construire sa future habitation.

C’est une étape cruciale étant donné qu’elles garantissent la stabilité de l’habitation pour les années à venir. Obligatoirement, le choix sera en fonction de la nature du terrain qui devra être analysée au préalable.

 

Réalisation d’une étude de faisabilité

Le choix de fondations d’une maison est conditionné par les spécificités du terrain. Il faut à cet effet se pencher sur ces dernières avant d’entamer la construction. Pour cela, il y a 2 processus à réaliser : se renseigner et faire une étude géotechnique.

 

Se renseigner sur le sol

Se renseigner sur le sol est une étape à ne pas négliger. Cette démarche vous permettra de comprendre les risques auxquelles vous vous exposerez en construisant votre maison dans la zone. Commencez par une enquête de voisinage. Celui-ci vous ne se privera pas de vous informer par exemple sur la fréquence des séismes ou les risques d’inondation dans la région. Pour avoir des renseignements plus détaillés, documentez-vous via le PPR ou Plan de Prévention des Risques. Celui-ci est disponible au sein des services techniques municipaux.

 

Réaliser une étude géotechnique

Également appelée étude de faisabilité, l’étude géotechnique est une étape qui mérite d’être effectuée avant de procéder à une construction de maison. Bien qu’elle ne soit pas obligatoire, elle est vivement recommandée par un constructeur de maison à Perpignan. Cette étude sera confiée à des experts confirmés dans le domaine. Ceux-ci vont faire une reconnaissance de sol à travers une campagne de sondage du terrain. Une extraction d’échantillon du sous-sol sera accomplie par ces professionnels. Il va être analysé directement dans un laboratoire.

 

Cette démarche permettra de déterminer la couche d’assise et la disposition de la nappe phréatique. Autrement dit, elle vous renseignera sur la profondeur, le comportement ainsi que la contrainte admissible du terrain.

L’étude sera accompagnée de la délivrance d’un rapport rédigé par des experts. Ce document mentionnera les recommandations de ces derniers sur le type de fondations adaptées au terrain analysé.

 

Les types de fondations

Les fondations permettent à votre maison d’être stables et durables face aux charges et surcharges de la construction. A cet effet, vous aurez à choisir entre 3 principaux types de fondations.

 

Fondations de maison dites superficielles

Si vous prévoyez de bâtir votre maison sur un terrain plat et sec, votre constructeur de maison à Perpignan vous recommandera certainement la fondation superficielle. Cette dernière ne nécessite pas de descendre en profondeur. En effet, la maison sera immobiliser sur une couche de sol d’une profondeur de 60 cm. Les fondations superficielles ont l’avantage de ne pas solliciter d’autres renforts spécifiques. Par la même occasion, le budget consacré à ce type de fondation sera moins conséquent. A noter que les fondations superficielles doivent être exécutées selon les normes établies par le DTU 13.1.

 

Fondations profondes

Les fondations profondes, dont la profondeur sera à plus de 6 m, sont généralement recommandées pour un terrain compressible. Il s’agit généralement d’un sol humide ou sableux. Cette solution est souvent utilisée lors de grands ouvrages. Elle a l’inconvénient d’être très couteuse. Les travaux seront réalisés selon les dispositions imposées par le DTU 13.2.

 

Fondations semi-profondes

Les fondations semi-profondes sont préconisées généralement pour une construction sur un terrain en pente. Pour toucher le bon sol, il faut une profondeur comprise entre 2 à 6 m. Cette technique engendre des coûts supplémentaires mais elle permet d’assuré la stabilité de votre habitation.

Laisser un commentaire