Quelles sont les démarches pour faire construire sa maison ?




Contactez-nous !

Qui n’a jamais rêvé d’un chez-soi ? Je pari que vous êtes déjà en train de hochet la tête pour dire, oui !

On a tous une fois imaginer dans notre tête la maison de nos rêves. Cependant, entre le réel et l’imaginaire, il y a un long fossé. Alors, quelles sont les démarches pour faire construire une maison ?

 

Prévoir le budget global de son projet de construction

Il faut prévoir en moyenne 1400€/m2 pour la construction d’une maison neuve. Il n’est pas toujours fixe, quelquefois c’est la simplicité ou la complexité du projet qui détermine le coût. Néanmoins, il ne faut pas négliger l’importance de voir les choses selon une approche globale, pour être sûr de tenir compte de petits frais non prévus qui s’ajoutent souvent à l’achat du terrain et de la maison. Au-delà du fait de calculer votre coût par rapport au mètre carré, il faut retenir qu’en France, une maison neuve, avec terrain y compris avoisine les 240 000 €.

 

Choisir le terrain pour son projet de construction

Le prix et la localisation du terrain sont deux facteurs essentiels dans la prise de décision. Choisir un terrain bien côté représente une assurance pour l’avenir, et d’autres part il securise la valeur de votre future maison. Votre choix doit prendre en compte les terrains qui sont proches des services publics ou de transports et des surfaces de commerces.

 

Même si certains préfèrent saisir l’opportunité que représente quelque rare fois les zones moins urbanisées, il n’en demeure pas moins que, ce n’est pas toujours une bonne idée. La plupart du temps, ces types de terrains isolés, en cas de crise immobilière, sont difficiles à revendre. Pour en savoir plus, vous pouvez contacter, par exemple, un constructeur de maison à Perpignan.

 

Choisir son constructeur et le plan de sa maison

Vous avez le choix entre l’auto-construction (dirigez vous-même votre projet), un maître d’œuvre, un constructeur ou engager un architecte. Ce dernier aura la responsabilité selon votre contrat, de concevoir le plan de la maison, choisir les entreprises et conduire les travaux du chantier. En revanche, tous les projets de construction dont la surface de plancher est supérieure à 150 m2, doivent être obligatoirement assister par un architecte, c’est la loi.

 

Décider à quoi ressemblera sa maison est une exercice que vous font faire différents prestataires. Certains vous donnent la possibilité de sélectionner le modèle de votre futur logement dans un catalogue préétablis. D’autres vous proposent de laisser libre cours à votre imagination, en vous proposant une feuille blanche pour illustrer chaque détails de votre projet, sans modèle de base.

 

Signature du contrat de construction

Après la préparation et la validation de votre projet, l’étape suivante consiste à signer le contrat de construction. Le contrat le plus probable est celui de la loi de 1990. Il vous garantit plus de dispositifs sécuritaires. Ce cadre juridique vous propose bien plus que l’assurance de livraison à prix et échéances convenues, ainsi que la détermination d’un prix global forfaitaire connu et définitif. Il vous propose aussi, une échéance de désistement de 10 jours, une garantie de recouvrement de votre acompte, etc.

 

Le paiement est possible en plusieurs tranches selon les termes prévus. Ainsi la banque s’assurera de vous débloquer les fonds progressivement, suivant le rythme des travaux. Notez que, la loi vous oblige à vous rendre régulièrement sur le site pour constater l’évolution des travaux.

 

Obtention du permis de construire

Tout dépend de quel type de prestataire vous aurez à choisir pour votre projet. Un CCMI (Contrat de Construction de Maison Individuelle) avec un constructeur de maison à Perpignan vous assure une prise en charge de la démarche du permis de construire. C’est aussi valable pour un architecte, qui saura en mesure de vous l’obtenir, tant que c’est notifié dans le contrat.

 

En revanche, si vous optez finalement pour des marchés de travaux, un maître d’œuvre ou vous choisissez de conduire vous-même vos travaux, les formalités du permis de construire vous revient. En effet, il vous faudra préparer un dossier complet comme : le plan du terrain, le plan de masse des constructions, le plan segmenté du terrain et de la construction, etc.

 

Financement du projet de construction

Après l’étape de la définition du budget, du choix du parcelle et du modèle de la maison, il faut penser maintenant au financement du projet. Pour commencer, la souscription à un crédit pour l’achat du terrain est nécessaire, ensuite il faudrait rajouter un emprunt qui financera la construction.

 

Une alternative qui ne se révèle pas toujours judicieuse, puisque vous êtes contraint à assumer plusieurs formalités et frais. Ainsi, le crédit global est une meilleure option, dans la mesure où la banque vous accordera premièrement la partie du fond pour l’achat de la parcelle, puis après la seconde partie servira à construire la maison.

 

Transfert de la garde juridique et l’assurance de votre maison

Le transfert de la garde juridique est une procédure cruciale pour que vous devenez enfin propriétaire de votre maison. Elle consiste à signer un procès-verbal qui témoigne que vous acceptez tous les droits et responsabilités liés au chantier. Au préalable, vous auriez à vérifier si le constructeur a bien respecté vos exigences dans l’exécution du projet. Dans le cas contraire, la loi vous permet d’émettre des réserves. Ainsi, vous pouvez retenir 5% du prix convenu jusqu’à ce que le constructeur se conforme aux termes prévus.

 

Il vous est permis également de faire appel à l’œil d’un expert, dans le cas où, il y aurait des imperfections qui vous auraient échappé. Et si vous optez finalement de faire sans expert, vous avez une échéance de 8 jours pour émettre vos réserves.

 

Dès que le transfert de la garde juridique devient officiel, vous devenez directement responsable de tout ce qui est lié au chantier. D’où l’importance capitale d‘une assurance multirisque habitation pour faire face aux intempéries, dégradations, ou incendies.

Laisser un commentaire