Que faire quand les carreaux du sol de sa maison sont abîmés ?




Contactez-nous !

Le carrelage reste certes un revêtement solide et assez facile d’entretien.

Mais, quelle que soit sa solidité, quelques fois, les chocs à répétition ou tout simplement l’usure du temps peuvent avoir quelques effets dévastateurs à l’instar de fissures, de joints sales ou abimés, des dalles fendues et autres. Que faire donc quand les carreaux du sol de sa maison sont abimés ?

 

Impact ou rayure, comment s’y prendre ?

En cas d’impact ou de rayure sur son carreau, il ne faut pas trainer pour réparer les dégâts. En fait, qu’il s’agisse de carrelage de sol ou de carrelage mural, le plus important est d’agir assez vite pour circonscrire les dégâts. Inutile donc de remplacer le carreau dans ce cas.

 

Il vous suffira tout simplement de le nettoyer avec minutie afin d’enlever toutes les poussières et les résidus, puis vous pourrez reboucher la fêlure avec soit un tube d’émail que vous pouvez acheter dans les magasins de bricolage pour les carrelages mats, soit du ciment blanc pour les carrelages brillants. Dans l’un et l’autre cas vous pourrez pour terminer utiliser du colorant ou un vernis coloré pour obtenir la teinte adéquate. Bien lisser à la fin pour éliminer les irrégularités.

 

Remplacer un carreau cassé ou décollé.

Pour remplacer ou changer votre carrelage, contactez un expert carrelage sur Perpignan. Mais, si vous le faites vous même,  il est primordial ici, de posséder un carreau qui soit identique aux autres. C’est pourquoi il peut être important, au moment de la pose de vos carreaux, de garder soigneusement les excédents en prévision de ces moments.

 

S’il faut juste recoller un carreau décollé, il vous suffira de gratter le sol afin d’enlever toute trace de colle, puis étaler ensuite le mortier-colle pour recoller votre carreau. Mais dans le cas d’un carreau abimé qu’il faudrait remplacer, il vous faudra au préalable l’enlever délicatement à l’aide d’un burin, en faisant très attention de ne pas abimer ceux qui l’entourent.

 

Une fois le carreau enlevé, supprimer aussi délicatement le joint et nettoyer le sol afin d’éliminer toute trace de colle. Étalez finalement votre mortier-colle, et positionnez votre carreau à son emplacement initial, en prenant soin de l’ajuster pour le mettre au même niveau que le reste du carrelage. Refaire enfin les joints en prenant le soin d’uniformiser l’ensemble.

 

Joints de carrelage abimés ou cassés.

Un des problèmes récurrents avec le carrelage est bien l’usure des joints de carrelage. A cet effet, si vous constatez des joints cassés, des carreaux qui ne s’harmonisent pas ou qui bougent sous vos pas, il est grand temps de refaire votre revêtement car ceci, en s’accentuant, peut endommager tout votre carrelage.

 

Cette usure peut avoir tendance à apparaître sur les parties du revêtement les plus utilisées, et où l’on a tendance à passer le plus lors des déplacements à l’intérieur ou à l’extérieur de la maison. Et l’humidité peut aussi quelquefois être cause de cette usure. On peut ainsi réparer les joints sans avoir à changer les carreaux. Il faudrait à cet effet, circonscrire très exactement au préalable les limites de la zone endommagée.

 

En cas d’hésitation dans la capacité à pouvoir mener à bien le travail, la meilleure solution est bien de se confier aux bons soins d’un professionnel.

Laisser un commentaire