Quand faire un ravalement de façade et est-ce que c’est obligatoire ?




Contactez-nous !

Tout le monde s’accorde à dire que la façade est la vitrine d’une maison. Par conséquent, il est essentiel de la remettre en état de manière périodique.

À cet effet, la loi impose que cette partie d’une habitation soit ravalée à un moment donné. Il existe pourtant quelques éléments que tout propriétaire doit prendre en compte avant de se lancer dans un ravalement de façade. Il faut comprendre également qu’un ravalement de façade présente un certain coût.

 

Évaluation de l’état général de la façade

Les façades sont à la fois faites de mur protecteur et porteur. Face aux intempéries et à la pollution extérieure, elles tendent à se dégrader au fil des ans. Dans un souci d’esthétisme et de sécurité, il est impératif de les rénover régulièrement.

Avant de procéder à un renouvellement à savoir un ravalement de façade, il est judicieux d’effectuer un diagnostic en amont. Il se peut que celle-ci ne présente que des souillures. Dans ce cas, un nettoyage à haute-pression suffit pour enlever les différentes taches. Si vous estimez que la dégradation est plus importante, il est prudent de faire appel à un professionnel pour un diagnostic plus approfondi.

Ce dernier va ainsi inspecter l’aspect de l’enduit et l’étanchéité de votre façade. L’importance des travaux à faire sera en fonction du diagnostic réalisé par le façadier. Certainement, l’urgence des interventions dépend de l’importance des dégâts constatés.

À noter que pour tous travaux de ravalement de façade ou autres travaux de renouvellement, la loi ALUR impose aux propriétaires d’effectuer également des travaux d’isolation thermique sur la partie à rénover.

 

Obligation de ravalement de la façade

Concernant le ravalement de façade, la législation française n’est pas la même pour les différentes communes.

Ce projet demeure obligatoire et doit être réalisé toutes les décennies pour les habitations à Paris. Il en est de même pour différentes communes visées par arrêté préfectoral. Afin de savoir si votre maison est soumise à cette obligation, vous devez juste vous renseigner auprès de votre mairie ou du département auprès duquel vous êtes rattaché. Sachez que vous risquez une amende de 3 750 euros dans le cas où vous n’accomplissez pas un ravalement de façade selon la disposition prévue par la législation. Par ailleurs, la mairie va réaliser les travaux de rénovation à votre place mais à vos frais.

Pour les propriétaires localisés dans les communes exemptées de l’obligation de ravalement de façade tous les 10 ans, ils doivent en présenter une en bon état. Dans le cas contraire, ils sont tenus d’achever les travaux dans les plus brefs délais. Selon un constructeur de maison à Perpignan, il est plus sage pour ces derniers de prévoir un ravalement de façade tous les 20 ans.

 

Période propice pour un ravalement de la façade

Comme la majorité des propriétaires, vous vous demandez à quel moment le ravalement de façade doit être effectué. Un façadier ou un constructeur de maison vous conseillera de le faire durant la belle saison. Autrement dit, il est plus judicieux de s’attaquer à ce type de travaux durant la période estivale, en automne ou au printemps. Mais pour éviter divers désagréments durant la réalisation des travaux comme un décollement de l’enduit, il vaut mieux programmer le ravalement en automne et au printemps. En ces périodes, le climat est chaud et le taux d’humidité est appréciable.

Il faut éviter de ravaler une façade en saisons de pluies. Les conditions ne permettent pas à l’intervenant d’accomplir son travail dans les meilleures conditions. Aussi, l’adhésion et le séchage de l’enduit peuvent poser des problèmes à cause de l’humidité.

Laisser un commentaire