Pompe à chaleur : comment ça marche ?




Contactez-nous !

La pompe à chaleur est l’alternative idéale à la chaudière classique. Nombreux sont les propriétaires français qui hésitent encore à l’utiliser.

Pourtant, elle présente différents avantages aussi bien en termes de climatisation que de chauffage. Tous les ménages peuvent-ils adapter ce dispositif ? Comment ça marche une pompe à chaleur exactement ?

 

Qu’est-ce qu’une pompe à chaleur ?

 

La pompe à chaleur est un dispositif de chauffage qui utilise les calories environnantes afin de les restituer dans une maison. En général, elle puise ces dernières dans l’air extérieur qui serviront ensuite à alimenter un système de transformation calorifique. La chaleur générée permettra de chauffer de l’eau distribuée dans l’habitation ou générer de l’air chaud qui se répandra dans toutes les pièces du logement. Cependant, il existe des modèles qui utilisent la chaleur de l’eau ou du sol pour alimenter d’autres appareils de chauffage.

Que représente une pompe à chaleur dans un foyer ?

 

Installer une pompe à chaleur dans un logement permet de réaliser des économies substantielles sur la facture énergétique mensuelle. En effet, non seulement ce dispositif offre un confort thermique optimal, mais en plus, il réduit considérablement la consommation du foyer en énergie. En comparaison avec les chaudières traditionnelles fonctionnant au fioul ou au gaz, la pompe à chaleur constitue une solution écologique.

 

Par ailleurs, son utilisation est durable et son installation par un plombier à Perpignan  permet de bénéficier de diverses subventions. Mettre en place une pompe à chaleur dans sa maison, c’est s’assurer une meilleure performance énergétique de son logement et des économies globales en termes d’énergie.

 

Quel est le principe de fonctionnement d’une pompe à chaleur air-eau ?

 

Comme son nom laisse envisager, la pompe à chaleur air-eau se sert de l’énergie de l’air extérieur pour générer de la chaleur. Cette dernière sera par la suite redistribuée dans toute la maison à travers de l’eau. Il faut noter que presque tous les modèles s’arrêtent instantanément de produire de la chaleur dès lors que la température chute en-dessous des -5°C. Néanmoins, les plus performants restent fonctionnels jusqu’à -25°C.

 

Pour être plus précis, la pompe à chaleur air-eau transforme les calories de l’air en chaleur via un système aérothermique. Grâce à un fluide frigorigène, l’énergie emmagasinée sera transmise à l’eau d’un chauffage central. Ce transfert s’effectuer en quatre étapes :

 

  • Le fluide frigorigène liquéfié accumule les calories provenant de l’air environnant. Ce phénomène entraîne une montée progressive de sa température. C’est ainsi que le fluide s’évapore pour former un gaz.
  • La pompe à chaleur renferme un compresseur qui aspire d’abord puis exerce une forte pression sur ce gaz.
  • Le fluide frigorigène se condense pour donner de la vapeur haute pression. Avec l’action combinée de la chaleur de l’air ambiant, le gaz redevient liquide.
  • Le détendeur baisse la pression afin que le fluide frigorigène reprenne sa forme vapeur.

 

Un chauffage d’appoint est-il indispensable pour compléter la pompe à chaleur ?

 

Certes, la pompe à chaleur air-eau est un dispositif performant et son utilisation est particulièrement intéressante de par les économies d’énergie qu’elle fait bénéficier. Toutefois, l’utilisation d’un chauffage d’appoint s’avère indispensable surtout durant les périodes où la température chute sous 0°C.

 

La paire formée par la chaudière et la pompe à chaleur garantit un excellent confort thermique quelles que soient les conditions. Il est bon de savoir en outre que la pompe à chaleur doit servir de chauffage principal tant que son taux de rendement est supérieur.

 

Que retrouve-t-on dans une pompe à chaleur ?

 

Dans la plupart des modèles de pompe à chaleur air-eau, on distingue quatre composants. Le tout forme un dispositif compact. Voici les quatre éléments précisés :

 

  • Un compresseur qui modifie la pression ainsi que la chaleur du fluide frigorigène.
  • Un évaporateur qui transforme ce gaz en vapeur.
  • Un condensateur qui transmet la chaleur à l’eau du chauffage.
  • Un détendeur qui réduit la pression tout comme la température du gaz.

Laisser un commentaire